Hôtels Saintes-Maries-de-la-Mer

  • Recherche en ligne d'hôtels en ligne - Saintes-Maries-de-la-Mer
  • Trouvez des hôtels pas cher - Saintes-Maries-de-la-Mer !
  • Réservez au meilleur prix !
Liste
Carte
Chargement..
  • Mas de la Fouque

    • 4 Hôtel
    • Saintes-Maries-de-la-Mer, à 0,1 km de : Centre-ville
    • 7ideas
    • EasyToBook
    • Bravofly
    • Booking.com
    • otel.com
    • Venere.com
    • 85 85 / 100 Évaluation 425 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur les 7 sites de réservation.
  • La Lagune

    • 3 Hôtel
    • Saintes-Maries-de-la-Mer, à 0,7 km de : Centre-ville
    • Elvoline
    • 7ideas
    • EasyToBook
    • Bravofly
    • Expedia
    • Hotels.com
    • Booking.com
    • 68 68 / 100 Évaluation 139 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur les 9 sites de réservation.
  • News
    Les Palmiers+

    Les Palmiers

    • 2 Hôtel
    • Saintes-Maries-de-la-Mer, à 0,3 km de : Centre-ville
    • 7ideas
    • EasyToBook
    • Expedia
    • HRS
    • Hotel.info
    • Hotels.com
    • Booking.com
    • 79 79 / 100 Évaluation 678 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur les 13 sites de réservation.
  • Voici l'hôtel 5 étoiles le mieux noté à Saintes-Maries-de-la-Mer

    L'Estelle en Camargue Châteaux & Hotels Collection+

    L'Estelle en Camargue Châteaux & Hotels Collection

    • 5 Hôtel
    • Saintes-Maries-de-la-Mer, à 3,4 km de : Centre-ville
    • 7ideas
    • ebookers
    • HRS
    • EasyToBook
    • Bravofly
    • Expedia
    • Hotel.info
    • 88 88 / 100 Évaluation 182 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur les 14 sites de réservation.
  • L'Auberge Cavalière du Pont des Bannes

    • 4 Hôtel
    • Saintes-Maries-de-la-Mer, à 0,1 km de : Centre-ville
    • 7ideas
    • ebookers
    • EasyToBook
    • Bravofly
    • Expedia
    • Booking.com
    • Weekendesk
    • 79 79 / 100 Évaluation 536 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur les 13 sites de réservation.
  • Thalacap Camargue

    • 3 Hôtel
    • Saintes-Maries-de-la-Mer, à 0,1 km de : Centre-ville
    • 7ideas
    • Expedia
    • otel.com
    • Hotels.com
    • Bravofly
    • EasyToBook
    • Booking.com
    • 72 72 / 100 Évaluation 585 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur les 11 sites de réservation.
Voir plus d'hôtels
Hôtels - Saintes-Maries-de-la-Mer
GuideGuide

Saintes-Maries de la Mer, le cœur battant de la Camargue

 

Saintes-Maries de la Mer, parfois également nommée Les Saintes-Maries de la Mer, est considéré comme la capitale de la Camargue. Il s’agit de la deuxième plus grande commune de France en termes de superficie, qui est dans sa plus grande partie composée essentiellement de marais et de terres basses agricoles typiques du delta du Rhône. Ville de traditions et de légendes, vous trouverez lors de votre séjour aux Saintes-Maries de la Mer toute l’authenticité et le sel de la Camargue.

 

AU BEAU MILIEU DES TERRES CAMARGUAISES

 

Réputée dans le monde entier pour sa beauté et ses traditions, la Camargue est une vaste zone de marais de 150 000 hectares qui recouvre le delta du Rhône. Elle se divise en trois parties : la Grande Camargue ou l’île de Camargue, comprise entre le Grand-Rhône et le Petit-Rhône, les deux bras issus de la division du Rhône, ainsi que la Petite Camargue à l’ouest et le Plan du Bourg à l’est. Située à l’embouchure du Petit-Rhône, entre Grande et Petite Camargue, Saintes-Maries de la Mer en est la capitale et le village le plus marquant. La région, qui est devenue une réserve de la biosphère et un parc naturel régional, abrite et protège de très nombreuses espèces de plantes, d’oiseaux et d’animaux sauvages, parmi lesquels le fameux flamand rose, devenu l’oiseau symbole de la Camargue.

Parmi les autres espèces typique de la Camargue, trois d’entre elles en particuliers sont devenues primordiales dans l’économie et dans les traditions de la région : on peut ainsi citer le riz, et en particulier le riz rouge, céréale aujourd’hui emblématique de la gastronomie locale, ainsi que le taureau camarguais, noir et de petite taille, qui est considéré comme la dernière espèce sauvage d’Europe et qui vit en semi-liberté dans les pâturages du delta, et est élevé à la fois pour la course camarguaise, spectacle très populaire dans les arènes du sud de la France dont les arènes des Saintes-Maries de la Mer lors duquel le taureau n’est pas mis à mort, et pour sa viande rouge sombre et maigre rappelant le gibier, ingrédient indispensable de la daube camarguaise aussi appelée gardianne. Enfin, le troisième animal emblématique du pays camarguais n’est autre que le cheval du même nom au pelage blanc, lui aussi vivant en liberté au milieu des roseaux, et qui est le compagnon indispensable du gardian, le gardien des troupeaux appartenant aux manades, les exploitations agricoles locales. Amateurs de balades, vous trouverez ainsi aux Saintes-Maries de la Mer un certain nombre de centres équestres qui vous proposeront l’expérience inoubliable d’une promenade en pleine nature montés sur le cheval typique du pays.

 

UNE CULTURE TOUJOURS VIVANTE

 

Aux Saintes Maries de la Mer, toute l’année se vit au rythme des différentes fêtes et traditions, toutes portant fortement l’empreinte locale, qui ponctuent la vie du village depuis des décennies ou des siècles et ravissent tant ses habitants que ses visiteurs. Si vous êtes de passage, choisir un des hôtels du centre du village, comme l’hôtel l’Abrivado, vous permettra à tout moment de l’année de profiter des spectacles de la vie saintoise. Ainsi, juin est le mois de la traditionnelle fête votive, où tout un chacun est autorisé à défier les taureaux, tandis que le 14 juillet les met à nouveau en scène au côté des chevaux et des gardians lors de la Feria du Cheval, le tout sur fond de musique gitane. Plus de mille d’entre eux, montés par deux cent gardians, envahissent à nouveau les plages du village chaque 11 novembre, donnant à un tel spectacle une ampleur exceptionnelle ! Les fêtes de fin d’année, entre Noël et le jour de l’An, sont elles aussi l’occasion de célébrer la communion entre l’homme et ces deux emblèmes de la Camargue, avec notamment l’Abrivado aux Flambeaux, un lâcher de taureaux à la tombée du jour dans les rues du village, emmenés par les gardians à cheval portant des flambeaux.

Parler de la culture de la Camargue ne serait pas complet sans mentionner l’importance du costume camarguais, qui compte pour une part importante dans la culture locale et répond à des règles très précises, tant chez les hommes que chez les femmes. La tenue traditionnelle féminine est le fameux costume d’Arlésienne, immortalisé notamment par la littérature d’Alphonse Daudet ou Frédéric Mistral. Il se décline en un certain nombre de variantes, plus ou moins complexes, en fonction de l’âge et de l’occasion où on le porte. À cet égard, Saintes-Maries de la Mer voit chaque année en juillet s’organiser la Festo Vierginenco, une grande cérémonie en costume où les jeunes filles de quinze ans sont autorisées à quitter la tenue de Mireille pour revêtir pour la première fois l’habit d’Arlésienne. Le vêtement masculin de rigueur et la tenue de gardian, formalisée dans sa forme actuelle au début du XXe siècle par la figure tutélaire de la Camargue, le marquis Folco de Baroncelli, et dont le pantalon « peau de taupe », la chemise colorée, la veste noire et le chapeau à larges bords sont aujourd’hui des indispensables pour tout cavalier saintois.

 

LES PÉLERINAGES, ENTRE TÉMOIGNAGE ET TRADITION

 

Mais si Saintes-Maries de la Mer sont devenues célèbres dans le monde entier, c’est avant tout pour ses pèlerinages et ses processions. Le village doit en effet son nom aux trois Marie, Marie Jacobé, Marie Salomé et Marie Madeleine, qui seraient selon la légende arrivées dans une barque sur les plages du village après la mort du Christ afin de fuir les persécutions et de porter sa bonne parole. Saintes-Maries de la Mer devinrent très tôt un lieu d’important pèlerinages, fixés à partir du XVe siècle les 24 et 25 mai ainsi que le dimanche le plus proche du 22 octobre, et consacrés à Marie Jacobé et à Marie Salomé.

La tradition populaire voit rapidement St Marie Madeleine céder sa place à Sainte Sara, dite Sara la noire ou Sara-la-Kali, elle aussi célébrée les 24 et 25 mai. Considérée par la communauté des gens du voyage et notamment les gitans comme leur sainte patronne et leur protectrice, ce culte entraîne depuis le XIXe et le début du XXe siècle d’impressionnantes démonstrations de foi, mobilisant chaque année plusieurs milliers de gens du voyage venus de toute l’Europe, et culminant avec la procession de la statue de la sainte depuis l’église Notre-Dame de la Mer jusqu’à la plage afin de l’immerger dans la Méditerranée, la foule escortée par les gardians à cheval. Sa ferveur et son affluence, son mélange des populations, la beauté des chevaux des gardians et des grandes tenues portées à l’occasion font du pèlerinage de mai aux Saintes Maries de la Mer un évènement auquel assister au moins une fois dans sa vie. En raison de l’immense affluence générée chaque année par la procession, il est indispensable de réserver longtemps à l’avance votre hôtel, comme par exemple le Mas de Calabrun dont vous apprécierez la fraîcheur de la piscine.

Fourchette de prix

de ‎ 48€à ‎ 352€