Filtres722 698 hôtels208 sites comparésFavoris
di, 26.10
lu, 27.10
Du dimanche26.10.14 au lundi27.10.14

Hôtels Rome

› Recherche complete d'hôtels en ligne pour Rome
› Trouvez des hôtels pas cher à Rome!
› Réservez au meilleur prix!
Liste
Carte
Chargement..
Voir plus d'hôtels
Hôtels à Rome
GuideGuide

Rome, ville ouverte


Rome. La ville éternelle, parcourue du nord au sud par le fleuve du Tibre, présente un éventail historique exceptionnel au cœur de l’Europe. Que vous soyez en lune de miel, voyage d’affaires où que votre intérêt réside dans les activités nocturnes, vous ne serez en aucun cas déçu. Rome, c’est avant tout une cité chargée d’histoire : Les deux jumeaux descendants des dieux, Romulus et Rémus y aurait été élevés par une louve sur une des sept collines qui délimitent les frontières de la ville.

UNE VÉRITABLE MACHINE À REMONTER LE TEMPS


La légende immortelle aura contribué à la réalisation de somptueux monuments. On pensera tout au particulièrement au Château Saint-Ange, soit l’impressionnant mausolée de l’empereur autoritaire Hadrien ; la Fontaine de Trevi, une représentation allégorique de la mer, célèbre pour faire jouer la chance en votre faveur ; ou encore les quatre lieux antiques qui constituent le musée national romain : le musée des Thermes de Dioclétien, la Crypta Balbi, le palais Massimo alle Terme et le palais Altemps.

On retrouve parmi les lieux clés de la ville l’incroyable Colisée. Théâtre des luttes de gladiateur et des combats d’animaux, les vestiges actuels hauts de 57 mètres font vous feront tout autant tourner la tête. Il ne résistera pas pour toujours à l’épreuve du temps, le visiter deviendra donc une de vos priorités ! À quelques pas se trouve l’Arc de Constantin, dédié au triomphe de l’empereur éponyme, ainsi que le Forum Romain, où se déroulaient les échanges économiques, politiques ou encore de marchandises. Aujourd’hui, les traces du passé subsistent à l’aide votre imagination : admirez les reflets du soleil couchant sur les pierres antiques, faites appel à votre imagination pour retransformer les gravats en architecture impériale et reconstituez la vie sociale qui s’y déroulait en écoutant les explications des guides.

UN VA-ET-VIENT AU RYTHME DES CHARMES DE LA CITÉ


Le luxe n’attend que vous sur la Piazza di Spagna, où les propriétaires des boutiques faisaient payer l’entrée par le passé, ainsi que la Via dei Condotti. Une autre alternative se trouve sur la Via del Corso, qui, outre ses nombreux magasins, se trouve avoir hébergé le poète Goethe à l’adresse où se trouve actuellement le centre culturel allemand de Rome. En vous rendant dans le quartier du Trastevere pour écumer les marchés aux arômes envoutants, l’âme bohème de la ville sera à votre portée.

Au-delà des horaires italiens, similaires au rythme décalé et ralenti des ressortissants de la nation, vous pourriez trouver vos options limitées pendant les deux semaines d’août qui sont sacrées au niveau national. Pour pallier cela, le divertissement est bel et bien présent et commence en février avec le Carnaval de Rome. Suivent entre autres la Semaine de la Culture en avril, un événement gratuit, ainsi que Les Arènes de Rome, où chaque été sont projetés des films dans les divers amphithéâtres de la ville. Terminez l’année et votre séjour en beauté en assistant aux concerts de variété se produisant sur la Piazza del Popolo le 31 décembre et relaxez-vous le 1er janvier au Grand Hôtel & Spa Parco dei Principi, un établissement design situé à proximité.

GASTRONOMIE SIMPLE ET POINTUE À LA FOIS


Partons de la base avec la bruschetta, pain grillé agrémenté d’un filet d’huile d’olive sur lequel on dispose des légumes cuits ou du jambon cru, un véritable délice. On pensera également aux gnocchis à la romaine et aux autres plats typiques servis dans les trattoria disséminées à travers le centre-ville. L’important reste pour vous d’embrasser le mode de vie « slow food » et de choisir des ingrédients de qualité sur les marchés pour vous aligner sur la culture du plaisir qui règne sur ces terres méridionales.

LA VILLE DE FEDERICO FELLINI


Profitez de votre séjour pour revivre les scènes de la Dolce Vita, ce film mythique de 1960. Ainsi, en partant de la via Veneto, flânez dans les rues pavées étroites où se tapissent de nombreux cafés chers aux locaux, restaurants, épiceries fines ou boutiques d’artisanat, prenez votre temps, détendez-vous et vivez au rythme accueillant de la culture italienne. Les cinéphiles ayant visionné une autre œuvre cinématographique du maître, « Rome, ville ouverte », se retrouveront, cette fois-ci en couleurs, avec une fin nettement plus heureuse, sur les lieux de tournage ayant servis de studios à l’époque.

UNE VILLE POUR DEUX ÉTATS


Un record de plus à inscrire en vous rendant dans le plus petit État du monde, la Cité du Vatican, dont les proportions ne sont pas moins majestueuses en retour. Faites-vous engloutir avec joie par la Basilique Saint Pierre, perdez votre voix en contemplant la Chapelle Sixtine, explorez les musées et les jardins et alors vous pourrez vous vanter d’avoir exploré l’intégralité d’un État ! Pour l’anecdote, outre ses quelques millions de visiteurs annuels, le Vatican possède 6 langues officielles, immergez-vous dans cet environnement extrêmement multiculturel !

UNE VIE NOCTURNE ENDIABLÉE


Les italiens, contrairement à certains de leurs voisins, savent très bien se comporter, cela même après quelques verres (faites abstraction des accents chantants exacerbés, cela fait partie du charme national !). Avant toute chose, n’oubliez pas de déguster un des traditionnels buffets du soir dénommés aperitivo. Par la suite, installez-vous confortablement sur une des nombreuses places et regardez les allées et venues de la foule, tout particulièrement sur la Piazza Navona à l’architecture baroque, un des divers centres névralgiques de la cité où les hôtels B&B se sont établis, tel que le Relais Navona 71. Pour passer une soirée en beauté, écoutez votre cœur battre au son des ténors du Teatro dell’Opera. Quant aux plus énergiques, le quartier de Testaccio, toujours au centre-ville, se révèlera être le siège de nombreux concerts gratuits et de discothèques chères ou non, comme la Discoteca Gilda, où dévoiler aux yeux de tous et de toutes vos tenues les plus chics.

Fourchette de prix

de 18€à 3,610€
Partager l'hôtel:
Revenir en haut de la page