Hôtels Pas de la Casa

  • Recherche en ligne d'hôtels en ligne - Pas de la Casa
  • Trouvez des hôtels pas cher - Pas de la Casa !
  • Réservez au meilleur prix !
Liste
Carte
Chargement..
Voir plus d'hôtels
Hôtels - Pas de la Casa
GuideGuide

Le Pas de la Case, une principauté qui fera de vous des rois


À la frontière de l’Andorre et la France, au creux des montagnes, se cache un village de 3 000 habitants pourtant bien connu : Le Pas de la Case ! Plus haute ville d’Europe, les touristes y affluent pendant la période hivernale, pour surfer sur les pistes enneigées à proximité, voire toute l’année, pour ses magasins détaxés. Découvrez ce point incontournable du petit pays d’Andorre !

SPORT EN ANDORRE


Anciennement connue sous le nom d’El Pas del Bac ou d’el Bac de La Casa, cette commune enclavée entre deux nations ne se situe qu’à quelques minutes de la station de sports d’hiver de Grandvalira. Située à l’est du pays, les pistes enneigées font concurrence à celles de Naturlandia, au sud, et Vallnord, qui, comme son nom ne l’indique pas, se trouve plutôt à l’ouest. Mais la montagne, ce n’est pas seulement le ski, vous pourrez également admirer les somptueux paysages en montant sur un buggy, une motoneige ou avec une location de scooter des neiges, faire une escapade à dos de chien de traîneau, repousser vos limites Airtrekk, le parcours aérien le plus grand d’Europe (rendez-vous à Naturlandia pour plus d’informations) ou encore quitter le confort de votre appartement montrer vos plus gracieux mouvements au Palau de Gel, une patinoire olympique de 1800 m².

L’été, les randonnées vous feront voyager au travers de paysages montagneux. En quittant le Pas de la Case, après vous être ressourcé dans un des hôtels au cœur de la ville, tel que le Font d’Argent ou le Meta, commencez pas une simple randonnée sur la Route du Fer, un parcours de 4 km qui vous fera revivre l’histoire de la sidérurgie, un des secteurs économiques principaux jusqu’à la fin des années 1800.

DÉTAXES ET DOUANES


L’Andorre est connue pour ses magasins détaxés et son allées interminables destinées aux accros du shopping. Mais avant d’en venir à ce point, parlons de la franchise douanière, soit la limite de produits que vous pouvez rapporter en France sans devoir effectuer de déclaration. Selon la dernière législation, vous pourrez, sans ordre particulier et par personne âgée de 15 ans et plus, remplir votre coffre avec : 1,5 L de liqueurs, 5 l de vin non mousseux, 300 cigarettes et jusqu’à 900 Euro de produits industriels. Alors, n’hésitez pas à faire chauffer la carte bleue, mais sans oublier les limites définies par la loi !

Revenons donc à la détaxe. Que cela signifie-t-il ? Il n’existe tout simplement pas de TVA en Andorre, c’est pourquoi la majorité des prix sont réduits d’environ 20 % par rapport à la France, d’autant plus si vous revenez avec des cigarettes ou de l’alcool, des produits fortement taxés en règle générale. Ainsi, vous pourrez vous faire plaisir dans les nombreuses boutiques qui bordent les allées étroites du village : parfumeries, prêt-à-porter, sport, loisirs, supermarchés, bijouteries, joailleries, électronique, informatique, pharmacies, chaussures et pour faire le plein avant de repartir, n’oubliez pas de passer par une station-essence, les économies sont réelles !

Cependant, le Pas de la Case n’est pas le seul paradis fiscal de la région. Si vous souhaitez faire quelques kilomètres, n’hésitez pas à faire le chemin vers les destinations suivantes : Perthus, situé à proximité de Perpignan ; Bossòst en Val d'Aran, une commune espagnole, qui même si elle ne connaît pas une détaxe aussi importante, remporte un succès indéniable auprès des riverains toulousains (toute distance est relative lorsqu’il s’agit d’économiser) ; Dancharia, quant à elle, fait le bonheur des habitants du sud-ouest, de par sa proximité avec Biarritz et Bayonne.

DES VISITES CULTURELLES ET GASTRONOMIQUES


Non seulement l’Espagne ne se trouve qu’à quelques kilomètres (200 km en voiture et Barcelone n’attend que vous !), mais le pays d’Andorre ne se limite pas à ce petit village. Après une bonne nuit de repos dans un appart hôtel (eux aussi peu chers) au Pas de la Case, tel que l’Alaska, prenez la route vers d’autres aventures.

Contrairement au reste de l’Europe qui fut rapidement dominé par l’art gothique, l’art roman occupe une place essentielle au cœur des monuments historiques d’Andorre. Si vous êtes passionné par ce domaine, ne manquez pas de faire un détour par les villages de Sant Marti de la Cortinada, Sant Serni de Llorts, Sant Miquel d’Engolasters ou Sant Climent de Pal, où les églises, les peintures et les sculptures vous raconteront l’histoire d’un temps vécu. Par ailleurs, ces églises nationales tombent toutes sous la coupe de leur grand patron : le Sanctuaire de Meritxell. Détruite partiellement par un incendie, cette basilique abrite des magnifiques sculptures de la Vierge et des sept patrons de la nation d’Andorre. N’oubliez pas de passer par la magnifique salle des miroirs et pensez à vous attardez également sur l’exposition permanente consacrée à la Vierge.

Si Andorre est une principauté il ne va pas sans capitale. Celle-ci se manifeste sous le doux nom d’Andorre-la-Vieille. Loin d’être une simple excursion shopping, cette cité aux rues pavées vous enchantera également par son architecture : en partant du pont médiéval roman de la Margineda situé à l’ouest de la ville, faites route vers la Placeta Sant-Esteve, où les maisons typiquement andorranes encerclent la fontaine de Sergio Mas, un monument nommé Les Danseurs de Sardane. Par la suite, faites un détour par la Casa de Vall (La Maison des Vallées) l’assemblée législative de de la capitale, une propriété de la noblesse érigée en 1580. Sitôt les églises de Santa Coloma, Sant Esteve et Sant Andreu visitées, terminez votre séjour avec un des plats typiques de la région, tel que la salade de chicorée sauvage, les charcuteries ou le trinxat, un repas consistant à base de lard, pommes de terre et choux.

Fourchette de prix

de ‎ 26€à ‎ 500€