Hôtels Collioure

  • Recherche en ligne d'hôtels en ligne - Collioure
  • Trouvez des hôtels pas cher - Collioure !
  • Réservez au meilleur prix !
Liste
Carte
Chargement..
  • Le Saint Pierre

    • 0 Hôtel
    • Collioure, à 0,0 km de : Centre-ville
    • Booking.com
    • 84 84 / 100 Évaluation 281 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur 1 site.
  • Le Mas Des Citronniers

    • 2 Hôtel
    • Collioure, à 0,1 km de : Centre-ville
    • 7ideas
    • HRS
    • EasyToBook
    • otel.com
    • Bravofly
    • Expedia
    • Hotels.com
    • 79 79 / 100 Évaluation 688 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur les 11 sites de réservation.
  • La Bona Casa

    • 0 Hôtel
    • Collioure, à 0,1 km de : Centre-ville
    • Booking.com
    • 79 79 / 100 Évaluation 404 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur 1 site.
  • Princes de Catalogne

    • 3 Hôtel
    • Collioure, à 0,2 km de : Centre-ville
    • 7ideas
    • Bravofly
    • Hotels.com
    • Booking.com
    • Expedia
    • EasyToBook
    • Weekendesk
    • 79 79 / 100 Évaluation 1033 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur les 9 sites de réservation.
  • Voici l'hôtel 3 étoiles le mieux noté à Collioure

    Relais du Silence Casa Païral+

    Relais du Silence Casa Païral

    • 3 Hôtel
    • Collioure, à 0,2 km de : Centre-ville
    • Elvoline
    • 7ideas
    • HRS
    • EasyToBook
    • otel.com
    • Bravofly
    • Hotelius
    • 84 84 / 100 Évaluation 620 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur les 13 sites de réservation.
  • La Frégate

    • 3 Hôtel
    • Collioure, à 0,2 km de : Centre-ville
    • 7ideas
    • EasyToBook
    • otel.com
    • Bravofly
    • Expedia
    • Hotels.com
    • Booking.com
    • 75 75 / 100 Évaluation 429 avis
    • Aucune offre
    Voir l´offre
    Aucune disponibilité sur les 8 sites de réservation.
Voir plus d'hôtels
Hôtels - Collioure
GuideGuide

Collioure, la perle du Roussillon

 

S’il est une commune des Pyrénées-Orientales qui mérite à elle seule que l’on y effectue un séjour, il s’agit bien de Collioure. Située tout au sud du département et donc de la France métropolitaine, à 26 kilomètres de la frontière avec l’Espagne, ce petit port d’à peine 3 000 habitants à l’immense charme est enchâssé entre la chaîne des Pyrénées toute proche et la Mer Méditerranée qui le baigne toute l’année de ses eaux bleues et cristallines. Tout au long de son histoire, le village a su attirer hommes célèbres et artistes, fascinés par ses attraits qu’il n’appartient aujourd’hui qu’à vous de découvrir.

 

UN VILLAGE FORTIFIÉ AU PATRIMOINE EXCEPTIONNEL

 

De par sa situation de port sur la Méditerranée, protégé par les premiers contreforts des Pyrénées situés non loin, et dans une zone de frontières, Collioure a toujours constitué un point d’importance stratégique pour les différents seigneurs qui ont régné sur le Roussillon, qui ont chacun contribué à fortifier et donc à façonner l’aspect que le village a encore aujourd’hui. Ainsi, si le site exceptionnel de Collioure a été peuplé dès la préhistoire, comme en attestent les dolmens environnants, c’est en 673 qu’y est mentionnée pour la première fois l’édification d’un château par Wamba, le roi des Wisigoths, qui régnait alors sur l’actuelle Espagne et le sud de la Gaule, lequel donna au village le nom qui deviendrait Collioure.

La ville et son château devinrent plus tard possession des comtes de Roussillon, puis des rois d’Aragon et enfin des rois de Majorque, qui firent de Collioure leur résidence d’été entre 1276 et 1344 et en profitèrent pour rebâtir entièrement le château pour en faire leur résidence royale, Collioure devenant alors le plus important port du Roussillon et un centre commercial d’importance, où s’échangeaient les draps, l’huile d’olive et le vin de l’arrière-pays contre les onguents, les épices et les autres produits venus d’Orient. La ville de Collioure devint plus tard la propriété des rois d’Espagne, dont notamment l’empereur Charles Quint, qui lui aussi apportera des améliorations au château. C’est sous Louis XIV qu’elle devint définitivement française, au cours d’un siège épique auquel participa notamment d’Artagnan ! Le Roi Soleil chargea par la suite son grand architecte Vauban d’effectuer d’ultimes modifications à la forteresse. Ainsi, le château de Collioure, aujourd’hui entièrement rénové, constitue une citadelle au charme absolument unique, fait d’un assemblage harmonieux de bâtiments et de remparts construits à cinq siècles d’intervalle par trois civilisations différentes.

 

LE PARADIS DES ARTISTES

 

Parmi les très nombreux autres points d’intérêt patrimoniaux du village, on peut également citer le Fort Saint Elme et son admirable panorama, lui aussi construit sous Charles Quint et remanié par Vauban, le cloître et le cellier des Dominicains, le moulin de Collioure, qui, datant du XIVe siècle, est le plus vieux du Roussillon et offre une vue superbe sur le village et ses fortifications, la chapelle Saint-Vincent, quasi entièrement entourée par la mer, et bien entendu l’église Notre-Dame des Anges, dont le remarquable clocher est une ancienne tour de guet de l’époque majorquine. Ainsi, afin de profiter des nombreux émerveillements qu’offre la ville à ses visiteurs, n’hésitez pas à opter pour un hôtel du centre du village, comme par exemple le Saint Pierre. Si c’est plutôt la détente que vous souhaitez privilégier, il est bon à savoir que les environs du village comptent d’excellents hôtels dotés de spa.

En visitant l’église Notre-Dame des Anges, vous ne pourrez qu’être stupéfaits devant son retable entièrement recouvert d’or, sculpté par le maître catalan Joseph Sunyer. Ce dernier n’est qu’un des nombreux artistes, qui, attirés par le charme singulier du lieu et sa luminosité si intense, ont posé leurs bagages à Collioure. On peut ainsi citer le poète espagnol Antonio Machado qui, malade et fuyant le franquisme, s’est réfugié à Collioure et y mourut en 1939, ou son homologue britannique l’écrivain de marine Patrick O’Brian, dont l’œuvre, écrite à Collioure, est à l’origine du film Master and Commander, et qui vécut la plus grande partie de sa vie dans le village et y est enterré.

Mais ce sont surtout les peintres qui ont fait la réputation de Collioure, à l’image du grand maître Henri Matisse, qui, en compagnie d’André Derain, y créa le mouvement du fauvisme en 1905. Ce séjour et les œuvres qu’ils y créèrent furent une véritable déflagration dans le monde de l’art, et se succédèrent à Collioure des dizaines et des dizaines d’artistes de réputation mondiale, parmi lesquels figurent notamment Juan Gris, Georges Braque, Raoul Dufy ou Paul Signac, et dont les plus récents représentants sont exposés au Musée d’Art Moderne de Collioure.

 

LES DELICES DE LA COTE VERMEILLE

 

Enfin, votre séjour sur la Côte Vermeille, c’est-à-dire la partie tout au sud du littoral des Pyrénées-Orientales, caractérisée par ses côtes rocheuses, son eau limpide, ses petits ports de pêche au charme intact et ses vignes à flanc de coteaux, ne pourrait être tout à fait complet sans s’être essayé à la gastronomie locale, qui mérite pleinement le déplacement ! Si vous avez opté pour la location d’un appartement comme la Résidence Villa Bear à Port-Vendres, plutôt qu’un hôtel demi-pension, vous aurez alors deux fois plus de raisons de parcourir les marchés et les petites boutiques de Collioure en quête des produits gastronomiques locaux : un moyen pas très cher et excellent de découvrir les spécialités locales !

Ainsi, le symbole de la ville est bien entendu l’anchois, pêché et préparé sur place par les maisons Roque et Desclaux, au sel ou à l’huile : un délice en apéritif, en plat ou en entrée froide, par exemple avec des tomates ou des poivrons du pays ! De par sa situation de port de pêche, vous trouverez également à Collioure d’excellents poissons et crustacés, à préparer selon votre goût en grillade, en paëlla ou à la plancha, sans compter les autres mets du pays catalan comme la charcuterie, l’agneau ou les escargots. Le fabuleux terroir de Collioure vous fournira quant à lui toute une palette de vins AOC pour s’accorder avec les mets du marché, jusqu’au vin doux naturel de Banyuls qui se mariera à merveille avec vos desserts !

Fourchette de prix

de ‎ 66€à ‎ 235€